Entre Sambre et Meuse

Bandeau 1

 

  • Groupe de travail

Le Bassin Hainaut Sud est composé de deux territoires : un centre urbain, Charleroi et sa métropole, au nord, et l’autre, très clairement rural, l’Entre-Sambre-et-Meuse, au sud. Ces territoires reposent sur des logiques et des besoins socio-économiques distincts et l’Instance Bassin EFE a pour mission de tenir compte de ces particularités dans ses actions et travaux.

Pour cette raison, suite aux travaux entrepris en 2017, un groupe de travail impliquant notamment les membres de la plateforme intersectorielle du Sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse verra le jour en 2018. Celui-ci a pour objectif d’élargir les compétences de la plateforme en y impliquant les acteurs de l’enseignement et de mener des actions communes pour le territoire.

 

  • Projet Essaimage

http://www.bep.be/essaimage-laction-de-prospective-territoriale-lentre-sambre-meuse/

Logo essaimage inv bass

 

Partant d’un constat de décrochage économique et social dans l’arrondissement de Philippeville, constat partagé par les élus et les forces vives locales, le BEP a réalisé une étude de prospective territoriale.

Appelé Essaimage, le projet a débuté en janvier 2015 et s’est traduit par une mobilisation des acteurs locaux avec pour objectif d’identifier des actions concrètes pouvant être mises en œuvre à l’horizon 2025-2030 et dans le but de favoriser le redressement économique de la région. Un plan stratégique, recensant 58 projets rassemblés en huit grappes, a été adopté au printemps 2017.

Le dispositif s’est également doté d’une Task-Force de pilotage, rassemblant élus et forces vives.

Les huit grappes et leurs « pilotes » sont :

GRAPPE

COORDINATION

Smart Territoire et connectivité
 

  BEP (Laurence Gourgue), avec la Fondation Chimay
  Wartoise, le GECO, et l’UCM

Circuits courts alimentaires
 

  BEP (Laurence Gourgue et Marc Dehareng), avec la
  coopérative Paysans et Artisans

Energie

  BEP (Fabrizio Cipolat et Nancy Mahaux)

Mobilité

  Mobilesem

Tourisme
 

  Maison du Tourisme du Pays des Lacs (Christine
  Charue)

Culture
 

  Action-Sud (Pierre Gilles), avec la Province (Valéry
  Zuinen et Dominique Hicguet)

Emploi et Formation

 

  Pôle académique de Namur (via FORM@NAM,
  Myriam Heuzer) et les 2 IBEFE (MM. Bossart et
  Constant)

Bien et Mieux Vieillir

  Province (Valéry Zuinen et Dominique Hicguet)


Pour 2018, la Task-Force ESSAIMAGE, élargie aux cinq communes hennuyères de l’Entre-Sambre-et-Meuse, entend mettre l’accent, par grappe, sur un ou deux projets phares susceptibles de démarrer ou de progresser significativement cette année.

On soulignera encore que ces travaux de prospective projet a identifié clairement quatre « filières de formation » prioritaires pour l’arrondissement  qui doivent impérativement faire l’objet d’un suivi par les opérateurs dédiés :

  • les métiers de la mobilité ;
  • les métiers de l’aide et du soin à la personne ;
  • les métiers de valorisation des ressources naturelles ;
  • les métiers pédagogiques.

Chacune de ces filières est prise dans sa dimension traditionnelle (compétences de base) mais aussi, et surtout, dans son potentiel d’innovation (métiers à valeur ajoutée).

Conformément à son plan stratégique adopté en 2015, elle entend soutenir le développement de projets initiés dans le cadre de la décentralisation de formations spécifiques et nécessaires au développement de ce territoire rural.

Le plan stratégique : essaimage-plan-strategique-et-synthese-.pdf