Neets

Bandeau 1


Cet acronyme (Not in Education, Employment or Training) désigne les jeunes qui n’ont pas d’emploi et qui ne suivent ni études, ni formation. Il s’agit d’un nouvel indicateur utilisé au niveau européen pour mesurer les difficultés d’accès à l’emploi et, plus globalement, l’insertion de ces jeunes. La tranche d’âge retenue par la Commission européenne est celle des 15-24 ans mais des projets, études intègrent les jeunes jusqu’à 30 ans.

 

Bien que cette catégorie soit simple à comprendre a priori, elle recouvre en réalité des situations très hétérogènes dans lesquelles peuvent se trouver ces jeunes sortis des radars institutionnels et des facteurs de vulnérabilité multiples : jeunes en décrochage scolaire, jeunes en situation ou prenant soin d’un proche et donc indisponible pour suivre une formation ou trouver un emploi, jeunes en difficultés familiales, jeunes volontaires prenant une année sabbatique pour voyager, jeunes découragés, jeunes rencontrant des difficultés de logement ou d’assuétudes, jeunes qui vivent de petits boulots et de la débrouille, etc.

 

Dès lors, les questions sont nombreuses : combien ces jeunes sont-ils sur le Bassin Hainaut-Sud ? Comment les aborder et les motiver à s’inscrire/réinscrire dans un processus d’enseignement ou de formation ou à trouver un emploi ? Quels sont les partenariats à développer entre les acteurs de l’enseignement, la formation et l’emploi pour répondre efficacement aux besoins et attentes de ces jeunes ?

 

La Chambre Emploi Formation du Bassin Hainaut-Sud a mis en place un groupe de travail « NEETs ». Les actions développées en 2017 sur la thématique des NEETs ont porté notamment sur :

 

  • Un travail d’analyse et de synthèse des études et statistiques existantes afin d’en extraire, dans la mesure du possible, des chiffres sur le nombre de jeunes NEETs sur le Bassin ;
  • Un relevé des projets développés sur le territoire Hainaut-Sud ciblant ce public cible et subsidiés notamment par le Fonds social européen ;
  • L’organisation, le 14 décembre 2017, d’un séminaire d’échanges de pratiques réunissant les porteurs de ces projets :

Ce séminaire a réuni des acteurs de tous horizons (Fédération Wallonie Bruxelles, Forem, IFAPME, centres d’insertion socioprofessionnelle, structures d’accueil de jeunes en milieu ouvert – AMO, représentants du Fonds social européen …). Les différents projets ont été exposés et expliqués, regroupés en 3 thèmes (Accompagnement vers la formation et l’emploi, Formation à un métier ou dans un secteur particulier, accrochage scolaire et collaboration enseignement/aide à la jeunesse). Les échanges ont permis de mettre en évidence les difficultés et facteurs de réussite rencontrés dans le cadre de ces projets : défi de l’accrochage des jeunes et du maintien dans les activités proposées, les conditions d’accès aux projets très strictes, la diversité des situations et des difficultés de ces jeunes, la nécessité de partenariats avec des acteurs de 1ère ligne avec lesquels les jeunes créent un lien de confiance, etc.

 

Les participants au séminaire ont émis la volonté de se rencontrer à nouveau afin d’échanger de manière plus approfondie. D’autres actions suivront donc en 2018 … 

Wp 20171214 12 28 17 proWp 20171214 12 28 28 pro

Wp 20171214 12 28 52 proWp 20171214 12 29 02 pro

 

Pour toute information, vous pouvez contacter Adélaïde Trousselard, chargée de mission
adelaide.trousselard@forem.be